Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 00:38

 

Un peu de lecture avant de vous mettre des photos de cette ville que j'ai trouvé très agréable

Michel était parti la poubelle et ne revenait pas ....  Mé qué passa?
Il a rencontré des français avec  qui nous discuterons plus d’une heure . Conseils et suggestions fusent de part et d’autre. Ils nous parlent d’un camping où ils pensent se rendent afin de pouvoir se aller dans Porto librement  en prenant un bus le ‘’906’’. On verra, peut être à ce soir pour l’apéro !!
Le camping Orbitur  Madalena se trouve au 41°06’33’’ N et 8°39’12 ‘’E
un 4 étoiles, mais le papier ne refuse pas l’encre, les sanitaires sont moyens, 29€70 pour 2 nuits , très correct, et je reconnais que ça fait du bien de se poser un peu.

 
Alors que nous nous apprêtions à nous séparer,
j’entends ‘’ bonjour la France ‘’ normal  je réponds : bonjour Madame,
Une Portugaise qui a vécu 25 ans en France, en Touraine, nous a tenu en haleine et bien fait rire avec des anecdotes du pays, et surtout en nous mettant en méfiance avec les gens ,même les gens de son pays, surtout de bien faire attention au sac à dos et notre argent. Savoir marchander mais faire attention.


Une phrase qui m’a vraiment plu et fait sourire, car combien réelle.

'' Même si tu te trouves belle Madame,

le miroir ne te dis pas que la vérité,

alors pareil avec les gens, n’écoute que ton cœur.''


Nous reprenons la route et   nous arrêtons dans un ‘’Jumbo’’  maxi grande surface (marque Auchan), il faut refaire le plein, car c’est bien beau de faire du sauvage comme on le fait, mais le frigidaire est vide.
Je suis vraiment étonnée des prix du’ alimentaire’ des tomates à 0,89cts par exemple, tout l’indispensable alimentaire est vraiment moins cher que chez nous,
Nous arrivons au camping et demandons si Mr et Mme xxx sont arrivés, mais oui, ils sont déjà là et pas là à la fois !!!

Déjà partis sur Porto, on se verra demain, nous nous garons sur la même rangée qu’eux. 

Je file mettre le linge à laver, nettoyer un peu le Jules, il en a bien besoin, prendre une méga bonne douche, vous savez celle ou l’on peut se laisser couler l’eau sur le corps l’eau sans retenue, car comprise dans le prix du camping, mais surtout car bien appréciable au bout de 15 jours

(Mais oui, bien sur que nous prenons la douche dans le camping-car, mais ce n'est pas pareil, douche à l'économie pour l'eau).

Bon les voisins ne sont pas là pour l’apéro, et bien, nous n’en aurons pas besoin ce soir.

Alors que le lendemain matin je partais aux sanitaires, le cri du cœur de Janine quand elle m’a aperçue:

-       Oh mais vous êtes arrivés là, c’est super,

 Ils n’avaient pas vu la veille au soir en rentrant à 19h30 que nous étions garés juste derrière eux !!!!
Qu’importe et re bla bla bla et bla bla bla…..

-       Bon vous faites quoi ce matin, nous n’avions encore rien d’arrêter précisément, et nous voilà partis tous les quatre sur Porto,

    Avec le transport  olé olé !!!  Car, dans le bus , pour certaines ruelles je n’aurai pas donné 10cm entre les murs et le bus, franche rigolade, la journée commence bien, sauf que j’ai oublié de détacher Nénette avant de fermer le camping-car, tant pis elle passera la journée attachée, elle peut manger , boire et  aller à sa boite.


En arrivant sur Porto, nous nous faisons alpaguer, comme beaucoup de touristes, par un propriétaire de bateau, un jeune Français  installé   depuis 7 ans avec son épouse Portugaise, qui nous propose une visite fluviale de 50mn suivie d’une dégustation de porto, visite guidée en Français, le tout pour 10€ par personne, (la visite d’une cave étant de 3€ par personne) directe et sans problème nous acceptons,

Porto----100-.JPG

  Porto----97-.JPG Porto----107-.JPG

Porto----218-.JPGPorto (142)Porto----140-.JPG

Comme il ce fait 13H00 à la fin de la visite de la cave(avec modération) nous retournons le voir au ponton au cas ou il pourrait nous conseiller pour le resto du midi, nous finirons par aller manger des sardines grilles avec de pommes de douro, à savoir des pommes de terre en robe des champs .


J’ai été étonnée d’apprendre que le porto ne macère que 3 jours, Et bien sur, après , c’est tout un processus,

savoir  également qu’un bon porto tourne autour des 5 ans, nous avons gouté du porto blanc, je ne connaissais pas, j’ai été agréablement surprise.


Cave OFFLEY

Porto--CAVE-OFFLEY--49-.jpgPorto---CAVE--144-.jpgPorto--CAVE-149-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Porto-CAVE---46-.jpg

 Alors là !! surement un

'' qui a de l'âge '

    55880 L dans ce tonneau. 

Porto-CAVE---53-.jpg

 

 Si vous voulez faire le plein !!! pas de soucis Porto--CAVE--147-.jpgPorto---CAVE--147-.jpg

 

Bon, je pense que cela suffit pour aujourd'hui,

la visite de Porto la prochaine fois.

Porto CAVE (152)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bruno 29/11/2011 06:31

Intéressante la visite mais la dégustation ne doit pas être mal non plus. Belle journée.

chantal11 27/11/2011 23:47

Kikou les amoureux, crénom heureusement que Michel n'était pas parti chercher des cigarettes.. (morte de rire) et de voir tous ces tonneaux ça me donne soif hic hic hic...
une chouette visite..
gros bisous à tous les deux
ta jumelle chatou

katara :0044: 27/11/2011 20:19

Un peu trop sucré à mon gout le porto, au final depuis que j'ai perdu mes kilos et que je me suis habituée à manger différement j'ai du mal avec le sucre. bises

Linda & Picasso ::0079::0071:: 27/11/2011 11:41

haaaa j'en connais qui adore le porto!!! et qui serait heureux avec un ou 2 tonneaux :)))
Bon dimanche

ici sombre venteux et froid .... fini l'air du printemps ...

Charles BAUDELAIRE (1821-1867)

Chant d'automne

I

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Tout l'hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé.

J'écoute en frémissant chaque bûche qui tombe ;
L'échafaud qu'on bâtit n'a pas d'écho plus sourd.
Mon esprit est pareil à la tour qui succombe
Sous les coups du bélier infatigable et lourd.

Il me semble, bercé par ce choc monotone,
Qu'on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.
Pour qui ? - C'était hier l'été ; voici l'automne !
Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.

II

J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre,
Douce beauté, mais tout aujourd'hui m'est amer,
Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre,
Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer.

Et pourtant aimez-moi, tendre coeur ! soyez mère,
Même pour un ingrat, même pour un méchant ;
Amante ou soeur, soyez la douceur éphémère
D'un glorieux automne ou d'un soleil couchant.

Courte tâche ! La tombe attend ; elle est avide !
Ah ! laissez-moi, mon front posé sur vos genoux,
Goûter, en regrettant l'été blanc et torride,
De l'arrière-saison le rayon jaune et doux !

La Guyanaise 27/11/2011 02:01

ça me rappelle de bons souvenir cette visite des caves....

Qui Sommes Nous ?

  • : La balade des dgimis
  • La balade des dgimis
  • : Jeunes retraités .. 58 ans .. Nous espérons pouvoir encore parcourir le monde et ainsi vous faire voyager à travers nos photos. L’achat de notre camping-car, nous freine un peu, mais , On y croit !!! On y croit !!!
  • Contact

---- Amis ... Visiteurs ----

  V .. A .. V ..

  ... Visiteurs  &  Voyageurs ... 

... Amoureux des Voyages ...  

Notre Blog Principal

  L'aventure continue

Vous pouvez nous suivre un peu plus

grâce à nos photos sur  Jooméo

Nous avons été sponsorisés en vue

de notre prochain  grand voyage en 2015.

image0011

Et maintenant la suite de ce blog ici

Notre Jules

           Avec lui

    A nous le monde ....
  Jules.3.3jpg

 

gifani11-copie-5.gif
 


Notre galerie photos chez 

image0011.jpg

Où êtes vous ?

Du travail partout dans le monde

  image001.gif