Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 00:50

PORTUGAL

 

Nous passerons 2 jours à Vila Da Condo face à la mer, le pied pour l’emplacement, mais le même phénomène que la veille, pas le même endroit, mais cette fois ci, se sont des’’ puput…. Qui travaillent, il en faut pour tout le monde hein !!!  Beaucoup de voitures circulent sur cette espace, mais je sais cette  fois ci que nous ne craignons rien, la nuit sera moins fatigante que la veille.

Vila-do-Conde-007.JPG

La matinée se passera surtout avec nos ordinateurs respectifs !! Pour les forums, blogs, messagerie et tout et tout ….. Connexion oblige.
Mais une chose nous surprend bigrement … la population, à croire que personne ne travaille le mercredi, l’esplanade derrière le camping-car et le long de la route est noire de monde, oup’s !!!

Vila-do-Conde-039.JPG

Nous fermons le camping-car bien comme il faut et munie de mon appareil photo, nous longeons les quais, mais que de monde sur la plage, nous nous engageons dans la ville sans plan et sans GPS oublié, on arrivera bien à se retrouver et se repéré, les magasins sont fermés,
 une chose est sûre je ferai des économies aujourd’hui.
Pas besoin de faire chauffer la carte bleue, chouette !!!!!

Vila-do-Conde-055.JPG

Vila-do-Conde-063.JPG

Nous rentrons tranquillement, buvons une bière … chez nous, j’allume mon ordinateur pour faire une recherche sur les jours fériés au Portugal et bingo Le 5 octobre est férié il s’agit du jour de la république,
(idem le 14 juillet chez nous)  et tout s’explique.
Certains en profite à leur  façon.

 

Vila-do-Conde-018.JPG


Alors que nous sirotions notre bière tranquille, un monsieur sorti de je ne sais ou, nous demande en Français  si nous pouvions le dépanner, il tenait à la main la manivelle de la pédale de son vélo.
Une paire de pince en guise  de clé de 14 fera l’affaire.

Petit à petit le parking se vide, nous retrouvons la tranquillité des lieux.

Vila-do-Conde-042.JPG

Au petit matin, un peu de ménage avant de partir sur Porto,
 Michel va vider la poubelle et ne reviens pas, Mé qué passa?
Il a rencontré des français avec  qui nous discuterons plus d’une heure et demie. Conseils et suggestions fusent de part et d’autre. Ils nous parlent d’un camping où ils pensent se rendent afin de pouvoir se aller dans Porto librement  en prenant un bus le ‘’906’’. On verra, peut être à ce soir pour l’apéro !!

PORTO sera l'objet de plusieurs article

car beaucoup de photos
Porto--CAVE--146-.jpg
Alors que nous nous apprêtions à nous séparer, j’entends ‘’ bonjour la France ‘’ normal  je réponds : bonjour Madame,
Une Portugaise qui a vécu 25 ans en France, en Touraine, nous a tenu en haleine et bien fait rire avec des anecdotes du pays, et surtout en nous mettant en méfiance avec les gens ,même les gens de son pays, surtout de bien faire attention au sac à dos et notre argent. Savoir marchander mais faire attention.
Une phrase qui m’a vraiment plu et fait sourire, car combien réelle, même si tu te trouves belle, Madame, le miroir ne te dis pas la vérité, alors pareil avec les gens, n’écoute que ton cœur.

Nous reprenons la route et   nous arrêtons dans un ‘’Jumbo’’  maxi grande surface (marque Auchan), il faut refaire le plein, car c’est bien beau de faire du sauvage comme on le fait, mais le frigidaire est vide.
Je suis vraiment étonnée des prix du’ alimentaire’ des tomates à 0,89cts par exemple, tout l’indispensable alimentaire est vraiment moins cher que chez nous, nous achèterons même une perceuse sans fil à 19€, pour faire une bidouille de sécurité sur toutes les vitres, je reconnais que Maria nous à un peu mis les chocottes, car même si nous avons lu certains trucs sur les forum, cela laisse songeur, alors bidouille à faire dare /dare.
Nous arrivons au camping et demandons si Mr et Mme xxx sont arrivés, mais oui, ils sont déjà là et pas là à la fois !!! Déjà partis sur Porto, on se verra demain, nous nous garons sur la même rangée qu’eux.

Je file mettre le linge à laver, nettoyer un peu le Jules, il en a bien besoin, prendre une méga bonne douche, vous savez celle ou l’on peut se laisser couler l’eau sur le corps l’eau sans retenue, car comprise dans le prix du camping, mais surtout car bien appréciable au bout de 15 jours (bien sur que nous prenons la douche dans le camping-car.
Le camping Orbitur  Madalena se trouve au 41°06’33’’ N et 8°39’12 ‘’E
un 4 étoiles, mais le papier ne refuse pas l’encre, les sanitaires sont moyens, 29€70 pour 2 nuits , très correct, et je reconnais que ça fait du bien de se poser un peu.
Bon les voisins ne sont pas là pour l’apéro, et bien, nous n’en aurons pas besoin ce soir.

Alors que le lendemain matin je partais aux sanitaires, le cri du cœur de Janine quand elle m’a aperçue

-          Oh mais vous êtes arrivés là, c’est super,

 Ils n’avaient pas vu la veille au soir en rentrant à 19h30 que nous étions garés juste derrière eux !!!!
Qu’importe et re bla bla bla et bla bla bla…..

-          Bon vous faites quoi ce matin, nous n’avions encore rien d’arrêter précisément, et nous voilà partis tous les quatre sur porto, avec le voyage olé olé !!! dans le bus dans certaines ruelles je n’aurai pas donné 10cm entre les murs et le bus, franche rigolade, la journée comme bien, sauf que j’ai oublié de détacher Nénette avant de fermer le camping-car, tant pis elle passera la journée attachée, elle peut manger et boire et  aller à sa boite.

En arrivant sur Porto, nous nous faisons alpaguer, comme beaucoup de touristes, par un propriétaire de bateau, un jeune Français installé  depuis 7 ans avec son épouse Portugaise, qui nous propose une visite fluviale de 50mn suivie d’une dégustation de porto, visite guidée en Français, le tout pour 10€ par personne,(la visite d’une cave étant de 3€ par personne) directe et sans problème nous acceptons, et comme il ce fait 13H00 à la fin de la visite de la cave(avec modération) nous retournons le voir au ponton au cas ou il pourrait nous conseiller pour le resto du midi, nous finirons par aller manger des sardines grilles avec de pommes de douro, à savoir des pommes de terre en robe des champs .
J’ai été étonnée d’apprendre que le porto ne macère que 3 jours, après bien sur c’est tout un processus, et savoir  également qu’un bon porto tourne autour des 5 ans, nous avons couté du porto blanc, je ne connaissais pas, j’ai été agréablement surprise.

Nous continuons par la visite des vieux quartiers, super,  il faut de bons mollets car ça monte continuellement, mais franchement ça vaut le détour, et exceptionnellement je n’aurai rien noté de ce que nous aurons vus, donc aucun noms des monuments, mais est ce vraiment si important ?

Après 5h30 de marche nous décidons de prendre le chemin du retour, dans le bus nous nous demandons ce que nous allons manger en commun !!! Comme de vieux amis qui passent leurs vacances ensemble, franchement des moments inoubliables, une fois de plus, à 68 et 67 ans ils ont une pêche d’enfer, et toujours cette folle envie de voyager, Ils ont vécus 15 ans à Nouméa,
ça   laisse forcément des traces !!!!
Le lendemain nous nous quitterons à !!!! Midi … avec bien sur encore plein de trucs à se raconter,

Mais ne vous inquiétez pas les  amis, le Var et le Cotentin sont en France, alors quand on aime on ne regarde pas les kilomètres n’est ce pas.

 


Nous traverserons des dunes pendant 9kms et là, pas au pas de course, promit 20 / 25 km/h tellement la route est défoncée,et bien des rayures sur le Jules, j'étais obligée de rouler par endroits vraiment dans les bas , bas cotés !!!! vraiment du hors piste pas prévu, 2011-10-09 Dunas de Quiaios (1) mais encore une belle balade, malheureusement encore qui confonde nature environnementale et décharge publique, j’enrage quand je vois cela, mais que faire ?

2011-10-09--Dunas-de-Quiaios--9-.JPG2011-10-09--Dunas-de-Quiaios--5-.JPG

l'eucalyptus à poussé a travers le bidon


La prochaine destination sera la ''praia, soit la plage



 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

panoramax 16/10/2011 17:42


pour l'eucal... genial

les poubelles c'est pareil en france

les restos c'est quel prix ? @


marrainesuisse 16/10/2011 12:11


Ah! mon amie Dgidgi, quel plaisir de te lire, ta chatte prend du poids il me semble, mais toi tu pètes le feu.
Quand au déchets et non respect de la nature,il y en a chez nous aussi, et ce sont les étrangers que l'on accueille qui font de notre beau pays une décharge publique. Nous avons beaucoup de soleil
et si jour après jour les nuits rafraichissent, les journées sont chauffées
le soleil est toujours présent et très chaud. Nous avons fait un beau voyage, en avion sur Nice, mais très...trop chaud 29° à l'ombre.Et l'ambiance était très chaleureuse en famille. Gros bisous ma
grande pour toi et Michel, et caresse à ton petit chaton.
Josette et Pierrot


jeanine et rené 16/10/2011 06:43


toujours aussi beaux vos reportages, on se croirait en vacances avec vous ! bravo bon dimanche et grosses bises


Marie 14/10/2011 11:50


Et bé, jolis parcours, sauf pour les déchets, profitez bien, et merci de nous faire profiter.
Bisous


danae 14/10/2011 11:24


Très intéressant récit, on s'y croirait et je viens déguster un petit apéro avec vous. Bises


Qui Sommes Nous ?

  • : La balade des dgimis
  • La balade des dgimis
  • : Jeunes retraités .. 58 ans .. Nous espérons pouvoir encore parcourir le monde et ainsi vous faire voyager à travers nos photos. L’achat de notre camping-car, nous freine un peu, mais , On y croit !!! On y croit !!!
  • Contact

---- Amis ... Visiteurs ----

  V .. A .. V ..

  ... Visiteurs  &  Voyageurs ... 

... Amoureux des Voyages ...  

Notre Blog Principal

  L'aventure continue

Vous pouvez nous suivre un peu plus

grâce à nos photos sur  Jooméo

Nous avons été sponsorisés en vue

de notre prochain  grand voyage en 2015.

image0011

Et maintenant la suite de ce blog ici

Notre Jules

           Avec lui

    A nous le monde ....
  Jules.3.3jpg

 

gifani11-copie-5.gif
 


Notre galerie photos chez 

image0011.jpg

Où êtes vous ?

Du travail partout dans le monde

  image001.gif